Alliance Internationale pour les Objectifs du développement durable (AIODD) - Pascale Fressoz
18603
post-template-default,single,single-post,postid-18603,single-format-standard,bridge-core-2.2.4,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Alliance Internationale pour les Objectifs du développement durable (AIODD) – Pascale Fressoz

Il y a quelques semaines nous interviewons Pascale Fressoz, qui en 2006 créa l’AIODD (l’alliance internationale pour les objectifs de développement durable).

Qu’est est l’objectif de votre association ?

Son but est de « promouvoir les objectifs de développement durable ». L’alliance soutient depuis 2015  ces 17 objectifs,  et contribue à ce qu’ils ne soient jamais oubliés et en perpétuelle évolution. 

Petit rappel et explications sur les ODD : 

En résumé les ODD sont des objectifs créé en 2015 par l’ONU à l’horizon 2030. Ils sont au nombre de 17 et répondent à des préoccupations comme le dérèglement climatique, respect des droits de l’homme, l’accès à l’emploi, l’innovation économique et sociale. 

Et l’AIODD, dans tout ça ?

L’AIODD a basé des antennes dans plusieurs pays (comme en France, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, à Madagascar, en Tunisie et dans bien d’autres encore). Des équipes de bénévoles sont présentes dans chaque pays pour contribuer au mieux à l’action mise en place pour aider les populations. 

 

« Les ODD sont universels, ils concernent autant les pays du Sud que les pays du Nord »

Concrètement c’est :

Quels types d’actions mettez-vous en place ?

Cela passe par des actions concrètes sur le terrain comme : 

🍽️ Distribution de kit alimentaire pour les personnes souffrant de la faim (partenariat avec l’ONG Solidarité Safe aidant les femmes analphabètes à générer des revenus), Côte d’Ivoire

🚜 Réhabilitation d’une exploitation agricole (Village du Millénaire AIODD, avec le soutien d’un cadre à la banque mondiale), Côte d’Ivoire

🌳 Reboisement (plus de 3000 arbres) dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Segou et Mopti en collaboration avec la Fédération Malienne des Clubs et Associations UNESCO (FEMACAU)

(Voir d’autres sur le site : http://www.aiodd.org/projets/)

 

Mais aussi des campagnes de communication, conférences, colloques pour sensibiliser aux ODD. L’année dernière nous participions à une colloque organisé par l’UNESU et l’AIODD, traitant du sujet suivant : “Oser le nouveau paradigme des ODD : de la Vision aux Réalisations” avec la présence d’experts environnementaux, d’associations, et de citoyens comme vous et nous. 

Ici le teaser de l’évènement :

Comment quantifier-vous l’impact de vos diverses actions ? 

Il est toujours difficile de quantifier  surtout sur des choses immatérielles comme un discours.  Les retours positifs sont visibles suite à des discussions, des événements, actions concrètes…Mais sur le long terme cet impact est plus dur à évaluer. 

 « Difficile de dire, il faudrait faire un bilan à 3 ou 6 mois »

Le jour même de l’événement les retours sont visibles et plus que satisfaisants. Cependant plus tard, est-ce que des actions concrètes ont été mises en places ou changées grâce à cette conférence et cette association ?

 « Il serait intéressant d’envoyer un bilan questionnaire papier à chaque organisme ou personnalité présente à l’assemblée pour savoir si des choses ont été mises en place».

Quels ont été les éléments déclencheurs qui vous ont poussé à créer cette alliance ?

Pascale Fressoz nous explique que depuis petite, elle a gradit avec un père assez visionnaire sur l’environnement. Lors de son engagement pour la cause des otages en Colombie en 2002, elle a été marqué par le lien intime entre la violation des droits de l’homme et les frais de pauvreté. C’est ici qu’elle prit connaissance des objectifs du millénaire pour le développement et qu’elle voulut les mettre en avant. 

Son fort engagement associatif de 2002 à 2006, a contribué à sa connaissance du milieu, mais aussi à remplir son carnet d’adresse, un plus pour l’association. 

Quelles sont les dates programmées prochainement ?

 La plupart de leurs réunions, colloques, événements ou déplacements ont été annulés face à la situation sanitaire. À suivre…

 

Interview enrichissante à dimension internationale pour du Rebloch’ et des copains cette semaine. Merci de la lecture et on se retrouve donc dans deux semaines pour un nouvel article. 😉

Articles similaires