Eclectick, un dépôt-vente de caractère ! - Du rebloch' et des copains
18368
post-template-default,single,single-post,postid-18368,single-format-standard,bridge-core-2.2.4,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Eclectick, un dépôt-vente de caractère !

Il y a quelques semaines, nous rencontrions Fabienne BOIDRON gérante de la boutique Eclectick’ qui se trouve 1 rue Camille Durant,  à Annecy.  En plein centre ville, ce dépôt-vente a vu le jour  il y a maintenant trois ans et demi. Sur place vous trouverez des vêtements de marques, accessoires, du vintage, et objets insolites ! 

Comment fonctionne le principe du dépôt-vente ?

Si vous souhaitez vendre vos vêtements vintage, de marque, objets, accessoires vous devez prendre un rendez-vous avec Fabienne. Elle déterminera un prix en fonction de la marque et de la qualité. La vente dure deux mois. Passé deux mois vous referez un point avec elle : pour redonner les invendus, faire un bilan de vente et éventuellement amener des choses pour la saison prochaine. 

Si les clientes ne viennent pas récupérer leurs vêtements, passé ces deux mois, elle les laisse encore un mois supplémentaire et les revend par la suite à des prix cassés l’année suivante.

 

 

Un achat plus conscient 

L’objectif est de : 

“ Se réapproprier sa manière de s’habiller, de consommer, faire de bonnes affaires, maîtriser ce qu’on achète”

 

“Ce n’est pas vendre des fringues pour vendre des fringues quoi“

 

“On ne se sent pas obligé de rentrer, c’est libre d’accès, c’est comme un marché ouvert“

 

Dans ce concept il n’y a pas de tendance ou de collection. Quand on voit un habit qui nous plaît, c’est un coup de coeur. 

Pourquoi le dépôt vente ? 

“J’aime bien l’idée de ne pas imposer une manière de s’habiller aux femmes mais de les laisser se composer leur propre style”

Ce dépôt-vente permet d’acheter du luxe à des prix cassés, de faire revivre un vêtement et de ne pas être victime de la fast fashion. 

Pourquoi le nom Eclectick ? 

C’est dépôt-vente de caractère ! Être éclectique signifie avoir un penchant pour la diversité dans ses goûts et ses relations. 

Dans ce dépôt-vente vous trouverez de tout : Des vêtements originaux, vintage de marque, objets insolites, accessoires…

D’où vous vient cette passion pour le vintage et la marque ? 

Fabienne nous explique qu’elle s’est toujours habillée en seconde main. Depuis tout petite elle adore chiner, fouiller, aller sur les marchés, faire revivre les vêtements.

Avez-vous une clientèle particulière ? 

“Mon envie, c’était de créer un lieu qui s’adresse à une clientèle très large, aussi bien les ados que les mamies de plus de 80 ans et de mélanger les genres. Il n’y a pas de collection, ni de ligne”

Annecy étant une ville touristique, la clientèle est assez variée : il peut y avoir des ados de 15 à 19 ans, très liés aux influences des réseaux sociaux, mais également des trentenaires  qui apprécient les marques comme maje, sandro, ou bien encore des petites mamies qui aiment Chanel, Burberry. 

Elle nous fait part de la réticence de la génération des 40/60 ans,  à acheter en seconde main. Auparavant, c’était une pratique peu courante, signe de faibles moyens financiers. 

Proximité de la clientèle

Fabienne nous fait part du réel lien qu’elle entretient avec sa clientèle. Certaines clientes restent pendant des heures à discuter, se vider la tête. C’est une relation d’échange où il n’y a pas de tabous. 

“Quand je pense qu’un vêtement ne va pas à quelqu’un je suis franche” 

 

Qu’elles viennent entre copines ou entre mère-fille, elles apprennent à composer leur tenue, à affiner leur regard, c’est un travail de recherche, et Fabienne est là pour les accompagner. 

De plus, les objets revivent et ont pour certains une histoire bien particulière. 

 

 

Votre parcours ? 

Fabienne a exercé une carrière dans le social et culturel où elle faisait de la gestion. Depuis 8 ans, elle travaille dans le dépôt-vente. Avant d’ouvrir Eclectick, elle possédait un autre dépôt-vente en vieille ville. 

Comment choisissez-vous  les vêtements ? 

ALLURE GÉNÉRALE 
QUALITÉ
 

Quelles sont les choses que vous ne prenez pas ? 

“Je ne prends pas de fourrure ni de marque de fast fashion comme Pimkie, Jennyfer, H&M.” 

Petit aparté : qu’est ce que la fast fashion ? 

La fast fashion désigne la production en masse de vêtements pour qu’une marque soit le plus rapidement alignée avec les tendances. En produisant des vêtements de qualité moyenne, les prix sont très attractifs pour le consommateur. La fast fashion regroupe toutes les marques peu chères (comme H&M, Pimkie, Jennyfer, Primark, Stradivarius…)

Mais quels sont les revers de ses multinationales ? Et l’éthique dans tout ça ? (Un article arrive… 😉 ) 

On vous conseille de regarder ce documentaire Tout compte fait pour comprendre d’un peu plus près :

Avez vous un engagement écologique particulier ?

Nous avons terminé cette jolie rencontre par une discussion super intéressante sur l’engagement écologique de chacun.  Elle nous explique qu’elle a mis beaucoup de choses en place dans sa vie comme l’arrêt de la viande, ou sa participation à la création de la coop Aquarius Annecy. Mais cependant : 

“Il ne faut pas être dans la culpabilisation : chacun fait comme il peut au moment de sa vie si on veut donner des leçons ça ne marche pas”

 

C’est exactement la façon de penser du Rebloch’ et des copains, faire au mieux.

 

“Je n’ai pas une façon de pensée parfaite mais j’essaye de faire au mieux “
Et surtout : “Moi  j’assume mes paradoxes”

 

Il n’y a pas une manière de se comporter, chacun à son échelle, chacun ses petits pas, ses petites victoires.  On espère que cette interview t’as plu, et nous on se dit à la semaine prochaine 😉 

 

Articles similaires