Florent Capretti: pêcheur du Lac d'Annecy - Du rebloch' et des copains
17761
post-template-default,single,single-post,postid-17761,single-format-standard,bridge-core-2.2.4,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-21.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Florent Capretti: pêcheur du Lac d’Annecy

Nous avons rencontré Florent Capretti, un des deux pêcheurs professionnels du lac d’Annecy, qui depuis 2007 commercialise ses poissons auprès de restaurants, grandes surfaces, et quelques particuliers.

Son parcours ? Qui peut devenir pêcheur professionnel sur le lac d’Annecy ?

Laurent Capretti exerce cette profession depuis 2007, mais c’est un grand passionné de pêche depuis toujours, il connaît les moindre recoins du lac. Il exerçait  auparavant différents métiers en haute montagne.  Pour devenir pêcheur professionnel, il faut qu’un pêcheur arrête et vous donne la suite.

“A Annecy,  si moi je veux arrêter, (le futur pêcheur pro )  n’a pas besoin de  diplôme spécifique mais il doit faire un an  de compagnonnage ”

 

Qu’est ce que le compagnonage  ?

 

Le compagnonage c’est le processus de formation du futur pêcheur professionnel. Il consiste à accompagner pendant un an l’actuel pêcheur pro pour apprendre, se former au métier, pour une délégation dans les meilleures conditions.

Cette réglementation est valable uniquement sur le lac d’Annecy. En effet elle varie selon les lacs, où pour certains il est nécessaire d’avoir une formation en rapport avec la pêche.

A quoi ressemble votre journée ?

La pêche en tant que professionnel  s’exerce pendant 8 mois de l’année du 1 er février jusqu’au 15 octobre à peu près. Chaque soirs  Florent dépose ses filets  pour  récupérer le poisson  le lendemain matin  à l’aube.

La suite de la journée se déroule dans son domicile et atelier de transformation à Saint Jorioz où il prépare les caisses des restaurateurs. Puis il livre les professionnels,  il revient et après il taille pour les particuliers.

Quel type de poisson pêchez – vous ? 🐟

fera,

écrevisse,

perche,

brochet,

omble chevalier,

truite,

Existe il des quotas en tant que professionnels?

Une réglementation particulière ?

Pourquoi êtes vous passé de 4 à 2 pêcheurs sur le lac ?

Il n’existe pas de quotas en ce qui concerne la quantité mais en terme de filets, dimensions, taille des poissons, tailles des mailles.

“La taille des mailles fait que les poissons qui se prennent dedans ont déjà pu se reproduire 2 fois  comme ça on ne coupe pas la branche sur laquelle on est”

En ce qui concerne la licence professionnelle de pêche, c’est la direction départementale des territoires qui définit le nombre de pêcheurs sur le lac.  Florent explique que ce nombre a diminué par la fluctuation cyclique du poisson, mais également par la pression de la pêche amateur. Il en existe environ 1500 pêcheurs amateurs sur le lac. Un pêcheur amateur ne peut pas vendre son poisson légalement.

Cet article est basé sur l’interview d’un professionnel, hors pour pratiquer la pêche amateur la réglementation n’est pas la même, au niveau des quotas et permis : on vous invite à lire ce document ou consulter ce site.

Depuis 11 ans avez-vous vu une évolution sur le lac ?

“Oui on a plus de poissons qu’il y a 11 ans”

“C’est cyclique, la réglementation a changé, on est passé de 4 pêcheurs à 2 , la réglementation amateur a changé un peu aussi, la courbe ne pourra pas monter indéfiniment, mais pour l’instant ça se porte bien.”

Avez vous des zones de pêche ?

“Oui et non, on a chacun nos coins avec mon collègue, je ne vais pas où il pêche il ne va pas où je pêche.”

Les contraintes ?

Il ne faut pas avoir peur du froid, c’est un peu dur l’hiver, il faut également aimer la solitude.

Niveau hygiène ?

Il y a des contrôles réguliers de l’atelier avec des normes à respecter.

Qui sont les clients ?

Florent Capretti ne livre pas  de poissonneries, uniquement de grandes surfaces, restaurants,  et quelques particuliers. Il livre notamment le restaurant Jean Sulplice à Talloires. Mais également, le 1er mets, l’Auberge de Savoie, les Acacias, l’auberge du Père Bise, ..

La petite photo de la fin 🐟 🤗:

Articles similaires